Comment rendre un kimono blanc ?

Avoir un kimono est une bonne chose si vous êtes un adepte de la culture asiatique. La matière étant de bonne qualité, le kimono n’est pas seulement réservé à un usage fixe, mais aussi à d’autres. Vous pourrez le porter pour aller au travail, aller à une soirée dansante ou encore durant votre séance de sport comme le judo ou le karaté. Cependant, en ce qui concerne l’entretien et le nettoyage du kimono, certains pourront éventuellement commettre des erreurs. Cet article vous servira donc de guide pour les prochaines fois.

Le lavage par la machine à laver

Avant toute chose, il faudra vérifier s’il est possible pour le kimono d’être lavé par le lave-linge. En général, toutes les informations  de ce type seront marquées sur l’étiquette du vêtement. Pour le lavage à la machine, optez pour un cycle d’essorage doux à 30 degrés maximum. Ce sera suffisant pour enlever les saletés et les traces jaunes sous les aisselles. En optant pour le même cycle, vous pourrez aussi vous débarrasser des odeurs dues à la transpiration.

Pour éviter que le vêtement devienne trop rêche, ajoutez un peu de produits adoucissants. Ces derniers sont commercialisés dans les grandes surfaces des supermarchés.

Le lavage par les produits naturels

Pour se débarrasser des tâches inconvenantes et disgracieuses du kimono, pensez avant tout à le tremper dans une solution d’eau savonneuse. De préférence, optez pour le savon de Marseille ou du savon noir. Leur propriété éclaircissant a été reconnue et tous les deux sont fréquemment utilisés pour l’entretien et le lavage des vêtements et d’autres matériels. De plus, il y a aussi le mélange formé par le bicarbonate de soude et le vinaigre blanc qui est capable de faire beaucoup de miracles.

Les précautions à prendre

  • Premièrement, après l’utilisation de votre kimono, évité surtout de le laisser enroulé dans un coin. De cette manière, vous favoriserez la propagation des tâches et des odeurs désagréables. Il sera plus préférable de l’étaler dans un endroit frais. Laissez-le dans cet endroit pendant un certain temps et après, vous pourrez passer à son nettoyage.
  • Pour en venir à bout des tâches persistantes, frotter énergiquement sur ces zones. Faites cependant attention à ne pas frotter trop pour ne pas déchirer le tissu, surtout dans le cas où vous n’êtes plus au premier lavage de votre kimono. Après plusieurs lavages, le tissu aura tendance à devenir de plus en plus fin. De ce fait, faites très attention. 
  • De plus, il est conseillé d’utiliser de l’eau froide, à une température inférieure à 30° C. Cela aura pour effet d’empêcher votre kimono de rétrécir, surtout si votre kimono est fabriqué à partir du coton.
  • Surtout, éviter de laver votre kimono avec des vêtements de couleurs. Si votre kimono est de couleur neutre comme le blanc ou le noir ou encore en d’autres couleurs vives, il ne faut pas le mélanger avec les autres habits. Les couleurs pourront éventuellement se mélanger.

Pour le séchage, éviter d’avoir recours au sèche-linge au risque de voir votre kimono rétrécir. Le mieux sera de laisser sécher en plein air.

Note ce post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier
Retour en haut
Retour haut de page