Yukata

YUKATA POUR FEMME

La culture japonaise ne se définit par seulement à travers ses valeurs humaines, ses traditions ou encore ses bijoux. Non, le Japon est aussi une référence en ce qui concerne la mode. Depuis des siècles, la civilisation nippone n’a eu cesse d’émerveiller le reste de la planète avec ses merveilleuses créations, aussi incroyables les unes que les autres. Si en pensant à la mode japonaise, on a souvent tendance à penser aux traditionnelles habits de cérémonie, le Japon est aussi reconnu pour une tenue en particulier : le « yukata ». Cet habit traditionnel japonais est aussi destiné aux hommes qu’il l’est aux femmes. Mais, dans le présent article, on donnera plus l’avantage aux demoiselles et leur yukata.

A.     C’est quoi un yukata?

D’un point de vue étymologique, le mot « yukata » est la combinaison du terme kanji « Yu » qui signifie bain du terme « ka » qui se veut le radical de « katabira » se traduisant par sous-vêtements. Ainsi, littéralement, on peut définir   le terme « yukata »   comme étant un habit de bain ou un kimono femme. Par conséquent, le yukata est utilisé pour se sécher après le bain.

Le Yukata est généralement représenté comme un habit à coupe droite avec des manches assez longues. L’aspect du yukata ressemble en tous points avec son homologue, le kimono japonais, qui est aussi un habillement traditionnel très reconnue. De plus, le yukata lui-même, en particulier le yukata pour femme, possède des motifs multicolores (souvent, avec un imprimé floral) empreints des représentations symboliques de la culture japonaise. Les yukatas pour femme seront de couleurs claires, souvent très vives ce qui a pour but de faire ressortir l’apparence et le style féminins.

Pour ce qui est de l’entretien de cette tenue, les méthodes de lavage sont identiques que pour les autres types d’habillements. Ce qui signifie que le yukata pour femme peut aussi bien passer par la machine à laver que le slim ou les jeans. L’essentiel étant qu’il faut choisir les bons produits pour le laver et ne pas l’abîmer.

B.     Histoire du yukata

Le yukata, à l’origine, est apparu au cours de l’époque Heian (794 à 1185). Il était surtout utilisé dans les Onsen ou encore sources d’eau chaude japonaises pour les ablutions rituelles où le yukata servait uniquement aux personnes de la haute noblesse pour recouvrir le corps et sécher les gouttes d’eau restantes après leur bain. Durant cette époque, l’appellation officielle fut « Yukatabaria », c’était une tenue légère dont la texture rappelait celle du lin.

Durant la période Edo, de 1603 à 1868, la tenue prend le nom de « Yukata » et la fabrication s’est développée : le coton bio vient supplanter le lin. En effet, le coton est une matière plus absorbante et plus résistante donc plus adaptée pour la conception des yukatas. De ce fait, le yukata a commencé à intégrer la garde-robe quotidienne de la population, en particulier des femmes.

C.     En quelles occasions porter le yukata?

Les femmes ont toujours tendance à vouloir attirer les yeux de tous et l’attention générale sur elles. Quoique de plus remarquable qu’une tenue multicolore et brillante comme le yukata alors ? En effet, le yukata est généralement L’habit préféré des femmes pendant les festivals japonais comme les fêtes traditionnelles telles les matsuri durant la saison estivale ou durant le printemps. Pourquoi ? Parce que les couleurs sont chatoyantes et les motifs originaux. Ceux-ci renvoient souvent aux représentations symboliques de la poésie et des légendes japonaises qui font partie du folklore japonais. De plus, le yukata est aussi une tenue adaptée pour les ryokans onsens, des auberges japonaises qui proposent des bains dans les sources thermales. Les femmes pourront y exposer leur charme et élégance en portant leur yukata aux divers motifs attrayants.

Par ailleurs, en sa qualité de peignoir de bain, il se peut que les femmes puissent se servir du yukata uniquement pour se couvrir lorsqu’elles portent des vêtements ou des maillots de bain assez sexy, et parait plus dénudée. Cela va créer un contraste chic mais décontracté pour passer un bon moment dans les onsens et profiter des avantages d’un bon bain chaud.

Le yukata pour femme des temps modernes peut aussi être qualifié comme étant un élément intégrant la mode femme en tant que pyjama japonais à enfiler pour aller dormir. Le textile soyeux et doux du vêtement rendra vos moments de repos plus agréables et plus confortables.

Pour les femmes férues de mode et du style japonais, porter un yukata montre à tous la passion qu’elles ont pour la culture nippone. Elles pourront opter pour ce forme de kimono japonais et se présenter à des évènements dans les pays Occidentaux.

Cependant, bien que le yukata pour femme soit un vêtement traditionnel, il n’est pas approprié de la porter dans certains endroits. Dans les hôtels onsens, les femmes sont fermement recommandées de se vêtir de leur yukuta qu’entre les murs de leur chambre. L’habit s’apparentant au peignoir et à la tunique peut parfois ne pas être adaptée. Dans les rues de Tokyo, si les femmes portent leur yukata, tout le monde pensera que celles-ci se rendent à des festivités ou même des cérémonies comme les cérémonies de thé. Par conséquent, il faudrait faire attention au port de cet habit japonais.

D.    Différents accessoires pour compléter le yukata pour femme

Comme les autres tenues des femmes, ajouter des accessoires au port du yukata parait une excellente idée. Non seulement, cela va ajouter une touche plus glamour à la tunique mais aussi les accessoires accentueront le caractère de la tenue.

·        La ceinture obi

La ceinture obi est un accessoire que les japonais utilisaient souvent pour fermer les vêtements traditionnels comme les kimonos ou pour les vêtements d’entraînement lors de la pratique des arts martiaux. Elle se présente sous la forme d’un ruban de tissu sans boucle ni fermoir. Dans la culture japonaise, le fait de nouer la ceinture obi constitue tout un art. On peut d’ailleurs distinguer différents types de nœuds comme le nœud plat, le plus réalisé, l’otaiko, le chidori, le bunko, le kai no kuchi, le tateya. On distingue aussi plusieurs types de ceinture ornementaux pour les femmes comme le Heko, le Hanhaba , le Maru et le Fukuro.

Pour l’accorder au yukata et maintenir la robe en place, les femmes devront d’abord la placer au milieu du ventre, à l’avant au niveau de la taille. Ensuite, il faut enrouler par l’arrière et après la ramener par devant. Enfin finir le nœud en triangle. De cette manière, les demoiselles pourront maintenir leur yukata en place.

·        Les bijoux

Oui, les bijoux sont incontournables pour rendre la tenue des dames et demoiselles encore plus chic et élégante. Les bijoux comme les bagues, les bracelets ou même les colliers sont des éléments à ne pas omettre si avoir un look glamour et stylé est votre objectif. Porter toute la parure ou juste quelques-uns des bijoux donnera un côté plus soigné et plus élégant à votre allure. Les dames peuvent avoir un look tantôt élégant, tantôt décontracté.

·        Les geta

Durant les temps anciens, quelque fois de nos jours, les femmes portent des geta pour donner un aspect plus traditionnel et plus formel au port de leur yukata ou les vêtements occidentaux pendant les festivals. Ce sont des chaussures traditionnelles japonaises faites en bois, qui peuvent avoir des dents (ou talons) et s’accompagnent souvent des tabi (chaussettes traditionnelles japonaises). Non seulement, les geta sont des accessoires pour améliorer votre look mais ils sont aussi pratiques pour améliorer la posture du dos. Ainsi, si les dames veulent avoir un look plus  « à la japonaise », cela serait une bonne initiative d’accompagner le yukata avec les geta.

·        Les hanten

Les hanten sont des manteaux en satin ou en flanelle très utilisés par la population japonaise, surtout durant les saisons froides. Ainsi, pensez à vous munir d’un hanten lorsque le vent commence à souffler pour vous protéger des températures un peu plus fraîches. Pour cela, il faudra juste enfiler le hanten par-dessus le yukata. Pour les dames, le look sera aussi stylé qu’élégant. Ce qui va accentuer le côté décontracté du yukata en restant au chaud.

E.     Différences entre un kimono et un yukata

 

La ressemblance entre un kimono et un yukata peut parfois prêter à confusion. Cela risque d’ailleurs de confondre la nature de ces deux types de vêtement traditionnels. L’un comme l’autre, ils sont des habits emblématiques dans la culture japonaise.

Par définition, le kimono est un célèbre habit traditionnel japonais qui même avec plusieurs couches, est une tenue très pratique et confortable. Plus souvent, le kimono est un vêtement d’hiver. Les filles le portent durant les saisons enneigées pour se tenir au chaud. En effet, le kimono en soie ou celui en coton sont des tenues plus appropriées pour lutter contre les mauvaises conditions de l’hiver, et cela en étant stylé et ayant un look élégant. Disponibles en plusieurs couleurs et des motifs divers, le choix est vaste pour bien choisir le kimono qui convient aux goûts et allure de chaque femme.

Le Yukate, par opposition, est un vêtement plus adéquat pour les saisons chaudes comme l’été. Fabriqué à partir de matière respirante, le yukata est capable d’absorber l’humidité. Pour ne pas le confondre avec le kimono, le yukata est un habit en forme de T et on peut le considérer comme un homologue du kimono japonais. De ce fait, il n’est pas impossible que certaines personnes donnent l’appellation « yukata kimono » ou « kimono d’été », à cette tenue en question.

Au niveau des matériaux utilisés, le kimono est doté d’épaisses et plusieurs couches de doublures (nagajuban) pour maintenir la personne au chaud alors que le yukata est une tunique légère et dénuée de seconde doublure. De plus, pour le port des deux habits, au niveau de l’apparence, le kimono est plus formel que le yukata, plus décontracté. Par conséquent, les kimonos sont donc considérés comme des tenues des cérémonies officielles alors que les yukatas le sont moins.

F.     Yukata et le style streetwear

Ce qui rend le yukata pour femme aussi particulier, c’est qu’il est possible de le combiner avec des vêtements issus du style streetwear. Les demoiselles peuvent donc opter pour le yukata pour accompagner les jeans ou le slim. Pour avoir un look plus décontracté en restant chic et élégant, les dames peuvent choisir de porter un chemisier avec un hakama (pantalon ample japonais) sans oublier les bottines et les accessoires divers pour embellir le look. De ce fait, non seulement les dames et demoiselles seront au top de leur élégance mais ceci rendra leur charme plus prononcé auprès du public, en particulier les messieurs. Pour rendre l’apparence vestimentaire encore plus chic, les dames peuvent troquer les bottines en escarpins ou en chaussures avec des talons.

Si vous êtes à la plage, le yukata est très pratique si vous ne voulez pas trop vous exposer en petite tenue dénudée. Elles peuvent donc se vêtir du yukata pour femme si elles sont juste en culotte et soutien-gorge, en shorty.

Pour les férues de la mode streetwear japonais, le yukata ferait un mélange stylé avec les pulls et gilets, sans oublier d’enfiler les baskets pour rendre le look plus décontracté. Ou si vous êtes fan du hoodie, du col montant et du sweat à capuche, le yukata saura donner une touche plus sportwear à votre tenue.

Bien évidemment, le yukata est aussi disponible pour le public masculin. Le yukata pour homme est idéal pour sa qualité de survêtement. Ce qui signifie qu’il sera autant utile aux hommes quand ces derniers seront en boxer ou encore après une douche ou un bain. De plus, pour parfaire l’ensemble des tenues et paraître plus chic, plus classe et plus élégant, les messieurs pourront opter pour une chemise ou un polo avec un pantalon et surtout ne pas oublier les mocassins. Si possible, ils peuvent toujours ajouter des accessoires comme porter une montre au poignet, mettre des bagues aux doigts et pourquoi pas, porter des lunettes. Comme cela, ils auront une apparence plus chic, plus classe et plus stylé.

Panier
Retour en haut
Retour haut de page