Bijoux japonais

Les bijoux japonais et leurs histoires

Le Japon est  connu dans le monde pour sa culture fascinante, pour les fleurs de sakura saisonniers ou encore des dragons et autres animaux symboliques. Mais aussi, le pays du soleil levant est célèbre pour sa joaillerie avec ses bijoux aussi magnifiques que modèles de conception parfaitement réussie. Les bijoux japonais ne sont pas de simples accessoires, ils renferment aussi des secrets et des valeurs humaines. Ils sont le symbole du savoir-faire nippon et surtout des points de référence qui ont marqué des époques. Dans le présent article alors, nous vous dévoileront les lourds secrets des articles de la bijouterie japonaise pour vous aider à faire le bon choix lors de vos achats.

1.Les bijoux japonais pendant la période Nara

La période Nara débute à partir de l’an 710 avant notre ère et se termine durant en l’an 794 avant Jésus-Christ. Les bijoux  issus du savoir faire nippon  se sont révélés  plus  sophistiqués plus élégants. Les artisans ont utilisé des matériaux robustes   et solides comme l’or et argent dans leur conception. Avec des pierres précieuses  telles que des diamants  de quelques carats, les créations de la joaillerie japonaise  durant cette époque sont  les accessoires parfaits pour sublimer  des tenues de soirée ou des tenues civiles.  Signes  d’élégance et  reflet d’un savoir- faire  ingénieux, la bijouterie de l’époque Nara a su créer des oeuvres  magnifiques et  originales. Bref,  vraiment étonnantes.

2.La bijouterie de la période Heian

La période Heian correspond l’époque 794-1185 CE. C’est durant la période Heian que les bijoux japonais entrent dans un nouvel âge d’or. Paraissant encore plus sophistiqués, les bijoux japonais du temps Heian reflètent une conception ingénieuse et une créativité sans pareille. Les pièces de la joaillerie japonaise deviennent des accessoires que la  haute noblesse porte souvent. Ajoutés à cela, les épingles à cheveux, des colliers des bracelets et des bagues aussi somptueux que fascinants, minutieusement élaborés. Au cours de ce laps de temps, des nouvelles techniques de travail  voient le jour. Dorénavant les artisans utilisent le métal comme  principale matière de base pour la fabrication des pièces de joaillerie. Des motifs complexes  complètent le design des  bijoux sertis des pierres précieuses  et de l’émail. Les artisans créent de véritables pièces de collection : des bagues serties de diamants, des colliers de perles et bien d’autres.

Ce fut au cours de cette époque que la fameuse « broche libellule » fut créée. Cette broche libellule, comme son nom l’indique, est un accessoire pour cheveux et représente la forme d’une libellule. Cette pièce originale de la bijouterie japonaise fait partie des conceptions les plus élaborées de cette époque et l’une des broches japonaises les plus célèbres.

3.Les bijoux durant la période Edo

L’année 1603  marque le début de l’époque Edo qui va se terminer  en l’an 1868. L’époque  Edo  a été une époque durant laquelle  la joaillerie  japonaise a encore atteint son apogée. Caractérisés par un niveau de sophistication sans égal, les bijoux sont le fruit du travail du métal incrusté et le cloisonné. Ce qui a pour but de donner des bijoux encore plus beaux et plus complexes. Ainsi,  les bijoux entrent dans un nouvel  âge d’or.

4.Les changements des bijoux japonais  pendant la période Meiji

L’espace de temps entre l’année1868  qui définit le début de l’époque Meiji et l’année 1912, la joaillerie japonaise  est fortement affectée   à cause des grands et bouleversants changements  observés au Japon. En effet, durant l’ère Meiji, le Japon a commencé à ouvrir ses frontières et à s’ouvrir aussi au monde extérieur. Par conséquent, les civilisations et les nombreuses cultures extérieures ont eu de grandes influences sur la culture locale.

La période 1868-1912 marque une grande époque d’apogée de la technique de l’émail cloisonné. En parallèle à cette technique, la méthode de fabrication à partir du jonc commence à se faire valorisée. On distingue notamment  l’un des bracelets japonais célèbres : le bracelet en jonc. Indépendamment de la couleur (améthyste, corail ou grenat), le bracelet en jonc est une sorte de montres qui s’accorde sur le poignet sans pour autant se renfermer sur lui-même. Parfois serti de pierres fines comme des cristaux, il se peut qu’un cordon soit rattaché sur les deux bouts, ce qui permet de bien fixer le bracelet. Les bijoux japonais regorgent d’histoires et ont des significations bien particulières. Le bracelet en jonc japonais  fait donc partie des bijoux de fantaisie et il est considéré comme étant un talisman contre les mauvais sorts ou encore un porte-bonheur pour la chance et une bénédiction divine. Les bijoux en jonc sont également des accessoires très chic et très glamour qui donnent un certain caractère à la femme qui les porte. De plus, ils sont très élégants et ajoutent une touche classique et sophistiquée aux tenues.

En ce qui concerne les colliers japonais, l’ère Meiji  a marqué la conception du pendentif  Hannya. C’est un pendentif dont l’effigie représente un démon à corne. La chaîne du pendentif est faite en acier inoxydable, donc ne risque de se dégrader. Il est conçu pour avoir une solide structure qui saura résister aux chocs quotidiens. Et le rendu final  de qualité haut de gamme met en avant la représentation du démon du  folklore japonais. Le pendentif Hannya est l’accessoire discret, parfait pour montrer sa passion pour la culture japonaise. Le tout en adoptant un style élégant et chic.  De plus, il est très léger, à peu près 23 kg, ce qui le rend très agréable à porter sans présenter une gêne pour le cou. Ainsi,  ce collier japonais est  s’adapte à tous les styles vestimentaires donc peut sublimer n’importe laquelle de vos tenues. Ce qui va alors rendre vos looks plus soignés, décontractés et sophistiqués selon vos goûts.

Au niveau des bagues japonaises, on retrouve la bague Katana, conçue en rendant hommage aux fameux combattants Samourais qui se sont munis de cette arme sur les champs de bataille. La bague est fabriquée à partir d’acier oxydable  qui lui procure une durabilité  donc elle ne subira pas des tâches noires avec le temps. Le bijou  est  poli minutieusement pour pouvoir obtenir une finition de bonne qualité. Son côté délicat laisse transparaitre  des reflets au niveau de sa texture. Le poids n’étant que très léger, cette bague peut aussi être un substitut d’alliance. Elle ne causera une gêne lorsque vous la  porterez au doigt dont vous pourrez travailler tranquillement. De plus, cette bague est un accessoire polyvalent et peu parfaitement allier une tenue d’un style streetwear. De ce fait, vous pourrez  porter la bague Katana en tant que complément de votre doudoune streetwear ou encore de blouson si vous êtes un adepte du sweat japonais.  La bague Katana n’est pas seulement destinée à une unique catégorie de personne. Elle peut convenir aussi bien au côté viril et très masculin des hommes que le côté gracile et glamour des femmes. Pour ces dernières, la bague Katana  semble valoriser un certain caractère dans leur look.

2.Optez pour un style discret et fort en identité grâce aux bijoux japonais

Pour les adeptes du style plutôt discret, il existe des bijoux japonais avec un certain raffinement. Ceux-ci vont vous aider à vous différencier du look classique de la foule mais e tout sans être  pour autant extravagant. Avec le port des bijoux japonais, chaque fan de cette fascinante culture  se fera remarqué et pourra parfaire son look.

On distingue notamment le bracelet japonais, un talisman de bonne augure qui combat les mauvais sortilèges. Il vous sera bénéfique pour sublimer votre tenue en apportant une touche raffinée  à votre poignet. Aussi, il saura vous plaire grâce à sa qualité de porte-bonheur qui attire la chance. On peut trouver, par exemple, le  bracelet kawai  en motifs de chat « maneki neko ». Il y a aussi le bracelet orné de perles naturelles qui favorise une sensation plus sereine et un calme spirituel. Enfin, pour ses vertus de vitalité, le bracelet en perles naturelles vous apporte un surplus d’énergie et d’ondes positives pour faire face au quotidien stressant.

Il ne faut pas aussi oublier le collier japonais en version minimaliste, à l’image d’un sautoir, qui complètera votre tenue, chic ou décontracté, de manière plutôt subtile. Vous pourrez d’ailleurs constater que le collier chat japonais  arbore une apparence cool et dynamique. Alors qu’un pendentif samouraï fera ressortir le motif japonais de votre tenue en y ajoutant un certain caractère imposant, en parfait accord avec le style « samouraï ».

Comment parler de bijou japonais, sans parler de bague japonaise ? Il en existe plusieurs sortes et se présente sous différentes formes, elles sont fabriquées en acier inoxydable ou en argent. Que ce soit une bague de fiançailles ou solitaire, un anneau simple, la bague de conception nipponne est  un accessoire qui apporte un souffle d’originalité pour orner votre main. Elle peut être gravée avec des symboles de prestiges dans la culture du Japon. Voilà pourquoi, il est fort probable d’en trouver avec des gravures  de la carpe koi (poisson typiquement japonais), du katana (sabre des Samouraïs japonais), de paon japonais, de fleurs de sakura (cerisier saisonnier du Japon) et autres.

3.Les accessoires japonais traditionnels

En général, lorsque vous portez des bijoux japonais, il est parfois préférable d’allier ces derniers avec d’autres accessoires pour affirmer votre look 100% japonais.

a)Kanzashi

Pour les adeptes du style purement japonais, les coiffures  sophistiquées des geishas seront sûrement  fascinantes pour vous. Dans ces coiffures, on retrouve ce qu’on appelle des « Kanzashi ». Ce sont des accessoires  traditionnels  pour cheveux qui sont destinés à servir en tant qu’ornements pour stabiliser  les coiffures. Ils sont, en quelque sorte, des produits dérivés des fines tiges qui servaient à attacher les cheveux durant l’an -13000 à -400 avant notre ère, afin de chasser les mauvais sorts. Avec le temps, les Kanzashi ont acquiert une fonction beaucoup plus utilitaire, ce qui lui a valu une place parmi les bijoux traditionnels et symboliques japonais.

On trouve plusieurs sortes de Kanzashi au Japon, notamment les Kanzashi tsunami. Celui-ci est un ornement de fleurs et possèdent deux variétés : le maru-tsunami (de forme plus arrondir) et le ken-tsunami (de forme plus pointue). On trouve aussi le kanzashi hana plus utilisé à Tokyo. Ces types de Kanzashi changent de formes selon les saisons. Durant l’hiver, ils sont représentés en fleurs de pin et de bambou tandis qu’en été ou au printemps, ce sont plutôt des fleurs de cerisiers ou encore représentés en papillons. Il y a aussi le Kanzashi kazari  orné d’or ou d’argent. Enfin, on trouve le Kanzashi tama, c’est un long bâton avec une pastille et des motifs de fleurs.

b)Le kushi

Le Kushi est une type de kanzashi prenant la forme d’un peigne arrondi ou rectangulaire. Sa conception de base est faite de bois laqué gravé de motifs en nacre ou en dorure. Les Kushi sont des accessoires assez larges. Cela fait qu’il y a assez d’espace pour saisir une quantité réduite de cheveux à chaque fois.

c)Le Gamaguchi

Particulièrement reconnu auprès de la population nipponne, le Gamaguchi est un accessoire très féminin, du style classique et très courant. À l’origine, le gamaguchi, c’était une porte-monnaie mais des générations après, on désigne “gamaguchi” les sacs de grande taille qui permettent de transporter beaucoup d’affaires. Si vous optez pour le style casual, vous pouvez choisir votre tenue en l’accordant avec toute la parure de bijoux japonais pour faire ressortir le côté décontracté.

Panier
Retour en haut
Retour haut de page